Les avantages du bord de mer



Je vais vous parler des atouts du jardin de bord de mer. Les inconvénients sont bien connus. En général on ne parle que de çà, ou plutôt, on se focalise dessus.

Des avantages il y en a plusieurs… Un jardin de bord de mer est un lieu privilégié !

Le premier c’est la luminosité. Le reflet des rayons sur l’eau et le sable nu est très bénéfique au métabolisme de la plantes.

L’ensoleillement. Sans avoir lu des quantités de biblio météo, lorsque on s’approche du littoral le nombre de nuages disparait. Entre la frange littorale et l’intérieur des terres le nombres d’heures d’ensoleillement varie de 300 heures par an. (nombre d’heure d’ensoleillement par an : Dunkerquee : 1961h ; Dieppe : 1779h ; Ouessant : 1692h ; Bréhat : 1753h ;  Sables d’olonne : 2562h ; Rochefort : 2215h ; Biarritz : 1888h)

Les températures… évident.  Elles sont plus douces sur le littoral. La proximité de la mer réchauffe  l’air et dissipe vite les gelées matinales. Je me souviens être rentré de Paris une nuit, il y faisait -10°c ; à Rennes -6°C ; à Lorient -5°C ; à Quimper -3°C ; chez moi -1°C (dans le Cap-Sizun). La moyenne annuelle des températures entre le littoral et l’intérieur est de 6°C environ.

Amplitude thermique

  • Dunkerque : 13,6°C
  • Ouessant : 8,7°C
  • Dinard : 11,3°c
  • Biarritz : 12,3°C

Moyenne annuelle :

  • Calais Dunkerque : 10°C
  • Côte Basque : 14°C
  • Est Cotentin jusqu’à l’estuaire de la Seine : 11°C

Moyenne du mois le plus froid

  • Nord : 4°C
  • Extrême ouest Bretagne : entre 7,5 et 8°C
  • Cap Ferret : 7,2°C (6,1°C à Cazaux à une dizaine de km à l’intérieur)
  • Côte Basque : entre 7,5 et 8°C

Nombre de jours de gelées :

  • Dunkerque : 38
  • Bréhat : 6
  • Ouessant : 4
  • Carnac : 23
  • Cap Ferret : 17 (40 à Cazaux à une dizaine de km à l’intérieur)
  • Biarritz : 18

Température du mois le plus chaud

  • Nord : 17°C
  • Extrême Ouest de la Bretagne : 17°C
  • Côte asque : 20°C

Les températures sont « réchauffés » en hiver par notre cher Gulf stream. Elles sont aussi atténuées en été par la mer. Il ne fait jamais très froid et il ne fait jamais très chaud sur le littoral. On oublie souvent que les fortes températures font souffrir les plantes. La faible amplitude des températures est favorable à une plus large gamme de végétaux que à l’intérieur des terres.

L’hygrométrie. Toujours la même chose… sur la frange littorale l’hygrométrie est importante. Les plantes souffrent moins de l’air sec.

D’une manière générale la Haute Normandie est plutôt fraiche et humide, l’Ouest Armoricain est plutôt doux et humide, le littoral de Vendée et de Charente est sec  et assez chaud, la Côte Basque est chaude et très humide, la Côte Méditerranéenne est très ensoleillée et chaude.

Le nombre de végétaux rencontrés dans les jardins de bord de mer sont infiniment plus nombreux que dans l’arrière pays : les callistemons, les olearias, les solanum, les westringia, les cistes, les convolvulus… sont peu communs sur l’intérieur.

Plusieurs de ces espèces on besoin  d’être protégées du vent pour croître sur le littoral. Elles sont peu adaptées aux vents violent mois elles aiment ces climats doux peu gélifs.


63346