Olearia scillionensis


Grappes abondante de fleur blanche en forme de marguerite en mai-juin, très décorative. Arbuste dense au port dressé.


9 articles en stock

4,40 €

  • pot 8/9cm (0,4 litres)
  • Résistant : 2ème ligne
  • Soleil
  • Persistant
  • -9,5°C à -12°C Zone 8a
  • 1 à 2m

Ajouter à ma liste

LE GENRE Olearia

Originaire d'Australie et de Nouvelle-Zélande et aussi de Tasmanie, et de Nouvelle-Guinée. Il existe plus de 100 espèces dont 30 espèces endémiques de Nouvelle-Zélande
Certains ont une floraison spectaculaire, qui recouvre entièrement la plante. Les fleurs en forme de marguerite sont généralement blanche avec un disque jaune, parfois elles sont pourpres.
Leur taille varie : certains sont des arbustes, d'autres deviennent des arbres.
Leur feuillage persistant est souvent tomenteux, blanchâtre dessous, parfois odorant.
Ils préfèrent une terre sableuse maintenue fraîche en été, et une situation ensoleillé.
Beaucoup sont très résistants aux embruns et au vent.
Ils sont rustique dans les régions à climat doux d'europe occidentale : midi, littoral atlantique. Plus ils sont gélifs et plus ils croissent rapidement.
Les Olearia sont parmi les arbres les plus robustes de Nouvelle-Zélande et des arbustes, généralement cultivées pour leur tolérance à la sécheresse et au vent. Ils poussent bien en situation ensoleillée ou mi-ensoleillée et sont peu exigent pour ce qui est du sol, qu'ils préfèrent frais mais bien drainé, léger et même sableux, ils supportent le calcaire.
Il sont particulièrement utile en haie brise vent.
Ils sont très utilisés en Bretagne, trop peu dans le Sud ouest et sur la côte méditerranéenne et pourtant rien ne s'y oppose.

DESCRIPTION Olearia scillionensis

1,5x1,3 m Arbuste dense au port dressé.
Grappes abondante de 6-8 cm de fleur blanche avec le cœur jaune en forme de marguerite en mai-juin, très décorative.
Son feuillage léger vert foncé, au revers feutré blanc, est ondulé sur les bords. 
Il convient très bien en massif d'arbuste.
Rustique jusqu'à -11°C.
Hybride de Olearia phlogopappa x Olearia lirata.

CONSEIL BORD DE MER

Supporte très bien l'air marin.

PLANTATION

Il faut un sol riche bien drainé. 
Creuser un trou d’au moins 3 fois le volume de la motte.
Epandre un peu d’amendement organique (fertilisant, compost...) qui nourrira la plante et le sol. 
Tremper la motte dans un sceau d'eau pour réhydrater la terre et les racines. 
Poser la motte au niveau du sol, au milieu du trou.
Apporter quelques litres d'eau.
Ajouter une couche de paillis sur 5 à 10 cm afin de garder le sol frais durant l'été.

POUR REUSSIR : CONSEIL ENTRETIEN

Après la floraison enlever les fleurs fanées, en taillant les jeunes rameaux. Ne pas rabattre sévèrement cet arbuste.

Abri contre les vents froids et secs.
Plein sud, il aime un lieu ouvert.

intérêt principalfloraison
Famille botaniqueAsteraceae
Origine géographiqueNouvelle-Zélande.
Développement taille adulte1.5 m
Besoin en eau, résistance sécheresseRésiste dans un sol sec (***)
Période de floraisonété
Sol riche/pauvrePréfère un sol riche
Sol lourd/légerpréfère un sol léger
Résistance à l'humidité du solnormal
Expositionsoleil

Aucun commentaire pour le moment

Donnez votre avis

Olearia haastii

Olearia haastii

Arbuste compact d'une résistance sans égale au bord de mer. Abondante floraison blanche en été.

Donnez votre avis

Produits de la même catégorie